Imi Liechtenfeld

Cette méthode a été mise au point par Imy Liechtenfeld à partir des années 40 en Tchécoslovaquie et a été perfectionnée au cours des décennies qui suivirent.

Ce système de combat a été adopté très tôt par les services de sécurité et les unités spéciales de l’armée israélienne. Demeuré secret défense jusqu’en 1964, il a été ensuite adapté aux besoins des civils israéliens. C'est à partir de 1981 que sa difusion devient mondiale et apparait en France en 1987 grace à l'enseignement de Richard Douïeb, lui-même élève d'Imy. Depuis, le Krav-Maga a continué de se développer au point d'être adopté par le FBI, la police de Los Angeles et le GIGN français.

 

Deux parties principales : 

La self défense

 

 

Elle est la charpente du Krav-Maga. Cette partie renferme des techniques variées qui permettent de se défendre contre une grande variété d’attaques telles que des coups de poing, coups de pied, des saisies, des étranglements aussi bien que contre des attaques armées (bâton, couteau, menaces avec revolver,…) et de venir rapidement à bout d’un ou plusieurs assaillants avec un maximum de sécurité.

Le combat corps à corps

 

Il constitue une phase plus avancée du Krav-Maga, incluant la combinaison d’attaques différentes, la dimension psychologique du combat (avec notament la gestion du stress), les tactiques de neutralisation rapide et efficace en situation défavorables (obscurité, espace réduit,…).

L'atout principal du krav maga est sa simplicité de mise en pratique. Loin de chercher des mouvements compliqués, nécessitant une souplesse ou une robustesse à toute épreuve, notre discipline enseigne le mouvement le plus direct, le plus court et le plus simple possible. 

A la portée de toutes et de tous, chacun peut y trouver satisfaction en fonction de ses motivations : pratique sportive, self-défense, combat rapproché, etc.

Le krav maga malgré un aspect extérieur un peu rugueux possède son propre code de déontologie, basé sur le respect de l'Autre.

krav maga Immy.jpg
krav Immy.jfif
5b5159_b47a6a3ab4884d9496479fee53a5c10b_

Le Krav-Maga

Krav-Maga signifie combat rapproché en hébreu.

Le Krav Maga a été fondé par Imi Liechtenfeld. Ce dernier est né en 1910 en Tchécoslovaquie.

C’est durant les années trente et quarante, et la montée du fascisme qu’il commence à mettre au point des techniques qui lui serviront à protéger sa communauté. Malgré tout, il du émigré pour fuir l'occupation nazie de la Tchécoslovaquie. Au bout d'une odyssée de deux ans au cours de laquelle, il servit notamment dans la légion tchèque sous commandement britannique, il arrive en Israël où il intègre la Haganah (organisation paramilitaire servant à protéger les Juifs de Palestine). Il y donna des cours de self-défense, puis continua ses activités pendant 20 ans au sein de Tsahal (l’armée israélienne).
En 1964, Imi quitte l'armée et adapte le Krav Maga aux besoins de la population civile. Il fonde deux centres d'entraînement, un à Tel Aviv et l'autre à Netanya. En 1972 débute la première formation d'instructeurs civils à l'Institut de Wingate. En 1978 Imi crée l'Israeli Krav Maga Association, dont il restera le président jusqu'à la fin de sa vie, pour diffuser sa méthode et transmettre ses valeurs. C'est en 1981, que le Krav Maga commence à se développer à travers le monde.

Jusqu'à sa mort le 8 janvier 1998, à l'age de 87 ans, Imi a continué de créer des techniques de Krav Maga. Il est toujours resté proche de ses élèves...

Extrait: "Le système du Krav-Maga développé par Imi est fondé sur des valeurs morales et humaines, qui souligent l'importance de l'intégrité, de l'humilité et du respect d'autrui."

Richard Douïeb est le représentant officiel du Krav-Maga en France et en Europe délégué par le fondateur : Imi Lichtenfeld.
Né à Jérusalem en 1956, il vit cependant en France jusqu'à l'âge de seize ans. Très tôt, il pratique la gymnastique acrobatique, la natation et la boxe anglaise. Puis il repart pour Israël. Il passe alors son diplôme d'instructeur militaire en Krav Maga. De 1974 à 1977, il intègre une unité commando d’élite de Tsahal, puis est démobilisé à la suite d’une blessure. Il poursuit les cours de krav-maga jusqu’à l’obtention de son diplôme de professeur. 

De retour en France, il s'essaie à différents types d'arts martiaux et de boxes, et devient en 1982 ceinture noire de Ju-Jitsu et boxe américaine.


C’est en 1987, qu’il fonde la première école de krav-maga et en 1993, qu’il devient le formateur officiel des gendarmes du GIGN. 

En 2007, il obtient son BEES 1er degré (mars), ainsi que sa ceinture noire sixième dan (mai).